Ma maman ballon, Marie-Isabelle Callier,

Les 400 coups, Coll. "Carré blanc", 2012.

A partir de 3 ans.


Un jour, Papa et moi on a quitté la maison sans faire de bruit : Maman était restée au lit. Un petit tour dans le quartier, on est passés chez le boulanger pour acheter des croissants et des petits pains au chocolat, on allait avoir un petit-déjeuner de rois. Ainsi commence cette histoire d'une grossesse compliquée, racontée par celle qui deviendra une grande soeur et qui ne comprend pas que sa maman doit passer ses journées au lit.

Un livre sur les difficultés de certaines grossesses, sur les attentes, sur la patience. Sur la récompense.

 

Marie-Isabelle Callier s'inspire de la vie quotidienne et de toutes ses émotions pour construire des histoires réalistes mais à la fois  rêveuses et douces. Cette dernière, Ma maman ballon, sur une maman montgolfière, est écrite autour d'une petite famille de trois personnes qui bientôt deviendra grande, avec l'arrivée des jumeaux !

 

Alors que le papa s'occupe de la petite fille, la maman passe son temps allongée dans son lit où elle se repose. La petite commence à

douter. Et si sa maman l'abandonnait ?

Et puis un jour, c'est le départ pour l'hôpital... la pièce se vide... Cette séparation arrive bien trop tôt car la maman est alitée et sous haute surveillance. Fort heureusement (pour les lecteurs), tout se termine très bien ou presque... la maman rentre à la maison, seule, sans les bébés, des prématurés. Rassurez-vous, les petits frères arriveront quelques semaines ou quelques mois plus tard (l'histoire ne le dit pas), en bonne santé, calmes et souriants. La dernière illustration montre d'ailleurs la grande soeur et ses deux petits frères un peu plus grands.

Les couleurs chaudes et froides de l'album expriment toute la nuance des sentiments de cette famille, partagée entre l'inquiétude et le bonheur d'avoir bientôt des jumeaux. L'artiste utilise l'aquarelle, ce qui donne quelque chose de vrai et de vivant à ce bel objet, à la couverture rembourrée, très agréable.

 

Marie-Isabelle Callier a suivi les cours d'illustration à l'Institut Saint-Luc de Bruxelles. Elle a travaillé comme infographiste et illustratrice publicitaire. Depuis la venue au monde de ses neveux, et surtout de sa fille, Sarah, elle souhaite renouer avec la narration et l'illustration pour la jeunesse.

 

Elle a publié chez Alice Jeunesse:

J'aime pas le poisson ! en 2003,

Sarah et le petit pois en 2005 et Bosses, Cabosse et Carabosse en 2008.

Chez Mijade, elle a publié en 2011, Non et Non, pas question !

 

Pour en savoir plus sur l'auteur : 

http://web.me.com/marieisabellecallier/Site/Home.html

http://oeildailleurs.blogspot.fr/2012/04/des-bebes-prematures.html