Julie maman d'Eliott et Noam (2ans 1/2) et d'Antoine 6mois 

 

"Quand le projet Parent-relais à vu le jour, j'ai tout de suite accepté d'en faire partie.

La première raison étant que, dans ma région (St Remy de Provence), j'étais éloignée à ce moment là du reste des membres de l'association . Je trouvais l'idée plutôt sympathique de rencontrer d'autres parents dans mon secteur.

 

La seconde raison qui est pour moi la plus importante est davantage une raison personnelle...

Quand les enfants sont nés, mon entourage (famille,amis...) n'avait jamais été confronté à la gémellité et je me suis vite sentie isolée.

Je me suis rapprochée de l'association Jumeaux et Plus lorsque les garçons ont atteint 6 mois. Tout à coup, je me suis sentie légère ! Personne n'applaudissait en me voyant manipuler deux bébés, personne ne me plaignait de ma situation. Ma poussette était une poussette "normale", les conversations tournaient bien sûr autour des multiples, mais pas que !!! Et à ce moment là, je me suis sentie une maman "normale".

J'ai pu parler de mes joies et de mes difficultés sans entendre la réponse "Normal, ils sont deux."

Cette réponse n'est pas une solution ...

A travers mon rôle de parent-relais, j'aime véhiculer cette notion de normalité qui me semble essentielle. Oui, la vie avec des jumeaux ce n'est pas évident tous les jours mais ce n'est pas ce point précis qui définit les parents que nous sommes ou la vie que nous menons !

Je pense qu'il est important, lors de l'arrivée de multiples, d'être entouré par des personnes qui ont vécu ce que l'on s'apprête à vivre afin de dédramatiser l'image que véhicule la gémellité. L'association m'a permis aussi de rencontrer d'autres mamans dont une avec qui je suis devenue amie et juste pour cela je ne regrette absolument pas mon investissement auprès de Jumeaux et Plus."