Où se cache-t-il ?
D’environ 3 mn de long, il se cache dans les cheveux surtout près du cou et des oreilles.


De quoi se nourrit-il ?
Il ne se nourrit que de sang en piquant le cuir chevelu 2 à 3 fois par jour.
C’est cette piqûre qui provoque les démangeaisons et qui peut être à l’origine d’infections.

 


Comment se déplace-t-il ?
Il ne saute pas, ne colle pas. Il se déplace en s’accrochant aux cheveux grâce aux pinces situées au bout de ses pattes.

 

Que font les femelles ? Autre nom donné aux oeufs.
Les femelles pondent des oeufs appelés lentes (10 par jour) qui vont éclore au bout de 6 à 7 jours. La lente est fixée à la base du cheveu à 1 cm du cuir chevelu; elle est visible à l’oeil nu (blanche). Dès l’éclosion les jeunes poux commencent à piquer. Le pou (de tête) reste sur la tête; au pire il s’aventure exceptionnellement jusqu’au sourcils.


Combien la femelle peut-elle pondre d’oeufs dans sa vie ?
Le pou vit 6 à 8 semaines. La femelle peut pondre jusqu’à 300oeufs.
Le développement de la pédiculose.
L’infection par les poux est appelée scientifiquement la pédiculose. Elle est réapparue de façon spectaculaire il y a une quinzaine d’années.


Quel milieu touche la pédiculose ? Cible privilégiée ?
Elle touche tous les milieux, mais la cible privilégiée reste les enfants.


Comment se propagent les poux ?
Les poux se propagent de tête en tête, par contact direct, par l’intermédiaire de bonnets, d’écharpes, des peignes, des oreillers…


Qui doit-on traiter ?
Le traitement doit être collectif au sein de la famille et de l’école.


Comment repérer les poux ?
Il faut être attentif au comportement de l’enfant. Si celui-ci se gratte souvent la tête, examinez minutieusement ses cheveux. La présence de petits insectes gris à la racine des cheveux et des points blancs de forme ovale, est le signe de présence de poux. Attention à la piscine! Le pou aime l’eau et sait nager; il n’est pas rare non plus d’attraper des poux lors des bains de mer.

 

Prévention ?

La surveillance doit être permanente. Il suffit d’un seul enfant non-traité pour que toute une classe soit contaminée.
En période scolaire, effectuer tous les jours un examen attentif de la chevelure, en particulier les zones chaudes, derrière les oreilles et la nuque. Une fois par semaine ou tous les 15 jours, faire un shampoing antiparasitaire préventif ou utiliser, tous les jours, un répulsif. En famille, ne pas se passer les peignes, les brosses, les serviette éponges (à laver comme les draps à 60°); à l’école, inviter les enfants à ne pas échanger les bonnets, les écharpes…


A qui s’adresser ?
Demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien, les produits sont en vente libre. Expliquer aux enfants qu’avoir des poux n’est pas une honte.


Hygiène? Quand les poux sont là ?
Quand l’enfant se gratte c’est que les poux sont déjà là !! L’usage d’un shampoing antiparasitaire n’est pas suffisant, il faut un traitement choc.
La solution la plus efficace est l’application d’une lotion qu’on laisse poser 30 min ou toute la nuit. A renouveler une semaine plus tard ou 15 jours selon les produits. Faire un shampoing antiparasitaire et terminer en passant un peigne très fin mèche par mèche, ne pas hésiter à enlever les lentes avec les doigts, en général, elles ne tombent pas toute seules.

Terminer toujours le shampoing par un rinçage à l’eau vinaigrée ou par un baume. Des cheveux lisses et glissants empêchent les lentes de s’y accrocher.
Les cheveux seront également gainés et brillants.
Ne pas oublier de mettre de l’antiparasitaire environnement sur tout ce que vous ne pouvez pas laver: canapé, sièges auto, boite de chouchous, ETC…

 

Depuis quelques années, on voit même des poux dans les crèches : le problème est que la plupart des produits ne sont applicables qu’à partir de 6 mois ou quelques uns 3 mois.
Par contre les produits traitants et répulsifs sont beaucoup moins agressifs : préférer les lotions à action mécanique: ces lotions étouffent le pou.