Article de Julie Rimbert pour 20 minutes. Edition Toulouse du 28 05 10.

 

La maternité Paule-de-Viguier à la pointe de la technique

C'est une véritable prouesse chirurgicale. Les équipes médicales de l'hôpital Paule-de-Viguier ont sauvé en janvier deux enfants d'une grossesse triple à très haut risque grâce à l'utilisation d'un laser in utero. Menée par le gynécologue obstétricien Christophe Vayssière, cette intervention exceptionnelle est une pre-mière en France.


Le Dr Christophe Vayssière est inter-venu au laser sur le placenta de la maman.

Une nutrition déséquilibrée

«Nous avons été confrontés à un cas rare mais très grave: une grossesse de vrais triplés compliquée d'un syndrome transfuseur transfusé, raconte Christophe Vayssière. Dans cette situation, un seul placenta assure l'alimentation des trois enfants. La nutrition de l'un se fait alors aux dépens des autres. Pour sauver les deux bébés en difficulté, nous avons effectué une coagulation laser par foetoscopie sur le placenta de la future maman.» Cette technique innovante consiste à sé-parer le placenta en trois pour alimenter en sang de manière équilibrée les trois enfants. Cette nouvelle forme de chirurgie réduit de 50% les handicaps neurologiques liés à ce syndrome et permet d'obtenir un peu moins de 50% de survie pour les grossesses de vrais triplés. «Les enfants sont nés prématurément à 26 semaines mais un d'eux est décédé à cause des complications, indique l'obsté-tricien. La maman est sortie récemment de l'hôpital et se porte bien aujourd'hui.»

 

Rarissime
Les cas de vrais triplés atteints de ce syndrome représentent une grossesse sur un million. Le CHU de Toulouse est le seul établissement du Sud-Ouest à pratiquer cette intervention.